La campagne déréglée de H&M

campagne

 

La tendance du discours publicitaire est à l’anticonformiste tout azimut.
Tout prêche le développement personnel, la force intérieur, la réalisation de soit cout que cout.

Une posture adulescente souvent pathétique et qui ne peut convenir que si le discours est compatible avec l’ADN de la marque.

La dernière campagne de la firme suédoise prône l’absence de règle en matière de mode avec une saga d’images rythmée par la voix d’Iggy Pop.

L’internaute est finalement invité sur la fin à recycler ses vieux vêtements.

Ce décalage total entre une signature RSE et le discours aspirationnel qui la précède nous laisse un peu circonspect.

Laisser un commentaire