L’art du tube décrypté

crypté

L’art du tube décrypté

J’ai lu à quelques jours d’intervalle, deux articles portant sur les critères à rassembler pour qu’une chanson ait des chances de devenir un hit.

Kombini relate les travaux de Mick Grierson, chercheur à l’université de Goldsmith, qui pour les besoins d’une campagne publicitaire Fiat, a conçu un logiciel afin de définir ce qui rendait un morceau iconique. Il a ensuite établis la liste des 50 chansons les plus cultes de l’histoire de la musique.

En synthèse, tous les tubes ont en commun :
Un son varié et dynamique
Une gamme majeure et un tempo moyen de 125 battements par minute
Peu d’accords (une moyenne de 6 à 8)
Des mots puissants et répétés comme “generation”, “queen”, “every breath” et “hallelujah”

Des travaux complémentaires de ceux de Jacob Jolil, chercheur en neurosciences cognitives à l’université de Groningen qui lui a décrypté les trois éléments qui font qu’une chanson rend plus heureux :
Paroles positives
Rythmes à 150 BPM
Utilisation massive de la gamme majeure

Laisser un commentaire