Strokes of Freedom, l’exposition artistique de Viarco

Viarco

La plus ancienne fabrique de crayon au Portugal, s’est rendu tristement célèbre par l’usage que le régime dictatorial à fait de son fameux crayon bleu « 291 olympique ».

Cette année, la marque célèbre le 40e anniversaire de la Révolution en ouvrant sa propre galerie.
Le vernissage a présenté les portraits de Salgueiro Maia, un capitaine de l’armée, Zeca Afonso, un chanteur folk et de Humberto Delgado le “général sans peur» réalisés à l’aide du même crayon bleu.

L’exposition a été conçue pour montrer que le « 291 olympique », s’il est entre de bonnes mains, peut créer plutôt que détruire, exprimer plutôt que réprimer.

Laisser un commentaire