La paix est à la mode

Nombreuses sont les marques qui ont choisi dernièrement de positionner leur discours sur le thème de la paix.
Cet axe stratégique allant aux extrêmes limites des engagements RSE qu’une structure privée peut assumer, ces dernières passent la plupart du temps par un partenariat avec une ONG.

Si l’intention est bonne, les résultats sont nécessairement de qualité très variable et la plupart des campagnes paraissent malheureusement fabriquées de toutes pièces.

C’est le cas, à mon sens, de la campagne très teenage de Axe s’associant à Lily Allen pour aider l’ONG Peace One Day ou encore de celle de Callsberg avec sa campagne #borderfootball totalement gratuite puisque sans engagements concrets.

Une initiative semble en revanche avoir porté des fruits :
L’agence moscovite Twiga Communication Group et l’ONG Tango Network ont organisé le record du monde de la poignée de main entre un Turc et un Arménien.

Leur accolade de 43 heures reprise par 250 médias dans 11 pays touchant près de 40 millions de personnes a donné des envies de retour au dialogue à leurs dirigeants.

Comme quoi en matière de paix, il vaut mieux viser petit et concret et miser sur une expérience IRL seule génératrice de rapports humains authentiques.

Laisser un commentaire